2024-ecommerce-trends

5 tendances dans le domaine de l’e-commerce et des marketplaces qui stimuleront la croissance des ventes en 2024

Avec l’avancée de la technologie, les changements économiques et l’évolution des habitudes des consommateurs, plusieurs tendances mondiales clés devraient influencer le secteur de l’e-commerce et des ventes.

De plus, le monde du commerce transfrontalier et des achats en ligne est plus compétitif que jamais, et les entreprises doivent faire un effort supplémentaire pour se démarquer et établir leur présence.

Quelles sont les prévisions concernant les 5 principales tendances qui attendent les vendeurs en ligne en 2024 ?

Basé sur les connaissances des experts en e-commerce de Webinterpret, cet article abordera les sujets suivants :

  • Défis et opportunités principaux dans une économie numérique centrée sur les marketplaces.
  • Faits, statistiques, définitions et données utiles pour aider les commerçants en ligne à développer leurs ventes de manière efficace et efficiente.
  • Recommandations d’experts pour aider les vendeurs à suivre les tendances actuelles de l’e-commerce et bien plus encore.

ecommerce calendar FR blog image

[Téléchargez votre exemplaire gratuit du calendrier de l’e-commerce 2024]

Tendance de l’e-commerce n°1 : Une expansion plus ciblée sur les marketplaces mondiales

Lorsqu’il est difficile d’être compétitif sur la scène nationale de l’e-commerce, les marketplaces internationales peuvent donner aux vendeurs en ligne un avantage concurrentiel. Les écosystèmes établis des marketplaces telles qu’eBay et Amazon sont un excellent moyen de tester le potentiel de vente dans des territoires inconnus.

Ces dernières années, ils ont été contraints de rivaliser avec la popularité croissante des marketplaces de niche et ils ont dû s’adapter pour satisfaire les besoins des acheteurs avertis, qui étaient à la recherche de produits spécifiques.

Qu’est-ce qu’une marketplace de niche ?
Les marketplaces de niche se concentrent sur un ensemble restreint de produits appartenant à une catégorie de vente au détail particulière, comme l’habillement, les automobiles ou l’électronique. Contrairement aux marketplaces sur lesquelles on vend de tout, elles se concentrent sur seulement quelques activités spécifiques, avec une approche centrée sur le consommateur et une meilleure expérience client.

Comme l’a déclaré James Iannone, PDG d’eBay, dans une interview pour Fortune:

Nous étions devenus un marketplace trop universel et la satisfaction de nos clients n’était pas au rendez-vous ; nous avons donc choisi de nous concentrer sur certains domaines.

C’est ainsi que des géants du secteur tels qu’Amazon et eBay ont fini par proposer une gamme complète de catégories de produits spécialisés, tels que la mode de luxe ou les pièces détachées et accessoires automobiles.

En plus de cela, ils ont introduit des solutions et des programmes destinés aux vendeurs et adaptés à des catégories spécifiques, comme la eBay’s Authenticity Guarantee (Garantie d’Authenticité d’eBay) pour la mode de luxe ou les fonctions Confirmed Fit sur Amazon Automotive.

Ces plateformes offrent une visibilité, une accessibilité et une commodité inégalées, permettant aux vendeurs de présenter des produits de niche à un vaste public et de profiter d’un marché mondial d’une portée jusqu’alors inimaginable. Cela change également la manière dont les consommateurs recherchent et achètent de tels produits.

Auparavant, les marketplaces de niche séduisaient les clients avec des expériences d’achat ciblées et inspirantes, sur le modèle des magasins conceptuels et des boutiques. Aujourd’hui, les grandes plateformes d’e-commerce combinent le luxe d’accéder à des produits de niche avec la possibilité d’effectuer des achats d’une manière extrêmement facile, fonctionnelle et adaptée aux besoins des clients.

Dans le même temps, leur réputation renforce automatiquement la confiance des consommateurs et permet aux clients potentiels de s’engager avec les marques en se sentant plus rassurés au moment de l’achat.

Des connaissances approfondies supplémentaires sur les produits spécialisés peuvent positionner les vendeurs comme une autorité dans ces segments de marché spécifiques. Fournir une expérience client authentique peut être un moyen pour les détaillants de se démarquer de leurs concurrents.

marketplace automotive parts accessories ebook

[Téléchargez GRATUITEMENT notre ebook et découvrez comme accélérer votre croissance sur les marketplaces avec les pièces détachées et les accessoires automobiles]

La vente de produits spécialisés sur les marketplaces mondiales présente de nombreux avantages :

  • Plus de confiance : grâce à une meilleure technologie de sécurité, les acheteurs sont plus enclins à acheter sur les grandes plateformes. La confiance et la fidélité des clients se gagnent également en se spécialisant dans un domaine.
  • Des solutions ciblées : profitez de propositions ciblées et innovantes et de programmes sur mesure pour des catégories spécifiques.
  • Des possibilités de gains supplémentaires : les produits sont beaucoup plus faciles à vendre de manière croisée ou incitative.

Se concentrer sur les catégories dans les marketplaces internationales : les points de vue de Mike Bishop

En se concentrant sur une gamme de produits restreinte, on privilégie la qualité et non la quantité, ce qui va souvent de pair avec une expérience utilisateur et client de grande qualité. Toutefois, il existe d’autres avantages potentiels.

Les vendeurs doivent se viser à présenter des bons produits aux bonnes personnes. Pour ceux qui ne se sont jamais concentrés sur les marchés étrangers, c’est peut-être le moment d’essayer et d’y réfléchir. Les vendeurs d’eBay et d’Amazon devraient également tester des marchés où la concurrence est moins forte.

quote icon
mike bishop
Ce sont souvent des marchés étrangers où les vendeurs en ligne locaux ne sont pas en mesure de proposer certains produits ou de répondre à la demande locale. En Italie, par exemple, de nombreux produits doivent être importés de l’étranger, comme les pièces détachées automobiles ou des vêtements de marques étrangères. Dans ce cas, on peut s’attendre à des coûts de publicité moins élevés et à un meilleur retour sur investissement en raison d’un niveau de concurrence plus faible.
Mike Bishop, COO chez Webinterpret

Il est essentiel de se poser les questions adéquates pour obtenir le meilleur retour sur investissement possible :

  • Proposez-vous déjà des produits d’une catégorie spécifique qui sont achetés régulièrement et/ou par un grand nombre de personnes ?
  • Vendez-vous des articles uniques et de grande valeur ?
  • Utilisez-vous toutes les solutions automatisées et sur mesure pour rationaliser votre processus de vente ?
  • Y a-t-il un marché où vous remarquez une baisse des revenus et avez-vous effectué des recherches sur la même catégorie dans une autre région ?

Les réponses à ces questions vous aideront à mieux comprendre où vous devriez vendre vos produits et à atteindre les acheteurs pertinents.

[Meilleures ventes sur eBay et Amazon : Téléchargement GRATUIT]

top selling items on ebay and amazon free ebook

Tendance de l’e-commerce n°2 : Le développement durable dans l’e-commerce

Ces dernières années, les préoccupations environnementales générales se sont intensifiées, principalement en raison du changement climatique. Cette tendance a débuté avec des vendeurs de niche qui ont capitalisé sur un groupe plus restreint d’acheteurs soucieux de l’environnement, à la recherche de produits naturels et biologiques, d’alternatives artisanales ou de kits à monter soi-même. Aujourd’hui, le développement durable et les pratiques éthiques sont devenues des enjeux majeurs pour l’e-commerce.

De plus en plus d’acheteurs recherchent des produits et des marques qui correspondent à leurs valeurs écologiques.

C’est particulièrement vrai pour les jeunes : selon un rapport de First Insight, 62 % des acheteurs de la génération Z préfèrent acheter auprès de marques durables, et

73 % sont prêts à payer plus cher pour des produits durables.

Les consommateurs d’autres tranches d’âges recherchent également de plus en plus des produits respectueux de l’environnement et optent, dans la mesure du possible, pour des pratiques commerciales responsables.

La position des détaillants en ligne sur les questions environnementales est très importante pour les clients, voire un facteur de rupture pour certains d’entre eux. En d’autres termes, donner la priorité au développement durable peut donner aux entreprises en ligne un avantage concurrentiel et accroître les opportunités de vente. Selon une étude d’IBM et de la National Retail Federation :

  • Pour 81 % des consommateurs, le développement durable est un facteur important dans leurs décisions d’achat.
  • 57 % des consommateurs sont prêts à modifier leurs habitudes d’achat pour réduire l’impact négatif sur l’environnement.
  • La plupart des personnes interrogées seraient prêtes à payer en moyenne 35 % de plus pour une marque éco-responsable.

Aujourd’hui, les vendeurs en ligne ont une occasion remarquable d’ouvrir la voie à des pratiques respectueuses de l’environnement de diverses manières. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’un effort commun visant à contrôler l’impact environnemental de l’e-commerce.

Le nombre de clients soutenant le développement durable dans l’e-commerce augmente chaque année dans tous les pays, et les gouvernements ainsi que les décideurs politiques abordent cette tendance d’un point de vue législatif. Dans le monde entier on assiste à la mise en place de politiques environnementales globales et d’écotaxes, par exemple la Responsabilité Élargie du Producteur (REP).

Alors que les gouvernements s’efforcent de relever les défis environnementaux et de promouvoir une économie plus durable, plus économe en ressources et plus circulaire, les détaillants en ligne peuvent s’attendre à des changements dans leurs exigences de conformité en matière de recyclage.

Des transports plus écologiques 

Pour rester en phase avec ces changements, il ne suffit pas de penser à des produits et à des fournisseurs durables, il faut également vérifier les stratégies de livraison, emballage et communication.

Selon le dernier Rapport Européen sur l’E-commerce, les clients sont plus enclins à acheter des produits qui sont non seulement fabriqués mais aussi livrés de manière durable.

Pensez à utiliser les services d’une société de transport de colis : ces entreprises expédient en grandes quantités, envoient en vrac, consolident souvent les colis et regroupent les envois provenant de plusieurs clients. De cette manière, ils réduisent non seulement les coûts et l’excès d’emballage, mais aussi les émissions de CO².

Si les vendeurs insistent pour expédier eux-mêmes leurs colis, ils doivent au moins choisir des boîtes dont les dimensions sont adaptées aux produits spécifiques et éviter les emballages surdimensionnés.

C’est ce que révèle le rapport DeliveryX Packaging 2023 :

Plus de deux tiers des consommateurs éviteraient de faire des achats auprès d’un détaillant en ligne qui envoie des commandes dans des emballages surdimensionnés, et près d’un tiers d’entre eux se sentent fortement concernés par ce problème.

Développement durable et réglementations locales : Adrien Salvat nous en dit plus

Comme l’a fait remarquer Adrien Salvat, CEO de Webinterpret, dans une interview vidéo réalisée l’année dernière :

Ces dernières années, nous avons assisté à de nombreux changements dans le scénario transfrontalier – non seulement au niveau mondial, mais aussi en Europe, avec l’introduction d’écotaxes. Cette situation a entraîné une augmentation des exigences réglementaires et de conformité, ainsi qu’une complexification de la logistique, ce qui fait que certains commerçants hésitent à se lancer dans la vente à l’échelle mondiale.

Mais ces défis sont aussi une opportunité : ces parts de marché sont désormais ouvertes et prêtes à être conquises, abandonnées par les vendeurs qui se sont retirés et ont laissé d’énormes stocks vacants à combler.

Contrairement à ce que l’on pense, il suffit parfois d’un effort minimal pour se conformer aux réglementations locales. Un effort minimal qui peut vous permettre d’effectuer vos transactions en toute tranquillité et de tirer profit de l’opportunité que vos concurrents n’ont pas saisie.

Ce point de vue est toujours d’actualité en 2024, et les vendeurs en ligne devraient en tenir compte avant de renoncer à l’expansion mondiale.

En outre, la récente attention portée au développement durable a alimenté la croissance rapide du recommerce, en particulier dans les catégories liées à la mode. Selon certaines estimations, d’ici 2028, le marché de la revente sera 1,5 fois plus grand que celui de la fast fashion, la croissance étant principalement portée par les millennials et la génération Z.

En 2023, Trustpilot a publié une étude sur les habitudes des clients en matière d’achats d’occasion, selon lequel les consommateurs ont dépensé 661,20 livres sterling pour des articles d’occasion sur une période de 12 mois, contre 484,80 livres sterling en 2022. En 2024, ce chiffre devrait encore augmenter.

Qu’est-ce que le recommerce ?
Le recommerce (revente/commerce inversé) fait référence à l’achat et à la vente de produits neufs ou usagés (par exemple, des appareils électroniques, des antiquités, des meubles ou des médias) par le biais de canaux de distribution physiques ou en ligne (des magasins de charité à eBay).

On observe également une croissance du marché mondial des biens de seconde main dans le secteur du luxe. Selon la Fondation Ellen MacArthur, il vaudra 250 milliards de dollars d’ici 2027.

Acheter des articles d’occasion est un choix à la fois économique et écologique, tandis que l’achat d’articles de luxe d’occasion est considéré comme un investissement. Tirath Kamdar, directeur général mondial du luxe chez eBay, a déclaré dans une interview en 2022 : « Le marché secondaire des produits haut de gamme et de luxe a connu une croissance significative [cette année], stimulée par l’enthousiasme des consommateurs pour la collection, la rareté des produits et la passion pour les investissements ».

Tendance de l’e-commerce n°3 : L’accessibilité de la technologie d’IA et de l’apprentissage automatique

L’intelligence artificielle (IA) a révolutionné de manière irréversible l’expérience de vente et d’achat sur les marketplaces, et les progrès à venir, ainsi que son accessibilité croissante, continueront d’influencer les opérations d’e-commerce.

Prenons l’exemple de la personnalisation, qui a toujours été une tendance importante : grâce à l’intelligence artificielle, elle atteindra de nouveaux sommets, bien au-delà de la simple personnalisation des produits. Les algorithmes basés sur l’IA seront en mesure d’offrir aux acheteurs en ligne une expérience d’achat véritablement personnalisée grâce à des chatbots, des recommandations personnalisées et des analyses prédictives.

Les solutions basées sur l’intelligence artificielle peuvent aider les entreprises en ligne à accroître leur efficacité, leur visibilité et surtout leurs ventes, en particulier lorsqu’on parle du commerce transfrontalier et de la résolution de ses problèmes.

Selon eMarketer, 70 % des acheteurs en ligne effectuent déjà des achats sur des sites étrangers. Cependant, lorsqu’ils ont le choix, 9 internautes sur 10 préfèrent visiter un site web dans leur propre langue.

language barrier in ecommerce

Un bon exemple de la façon dont l’IA a véritablement transformé l’e-commerce est la traduction.

Des outils tels que le traitement automatique du langage naturel (TALN) contribuent à l’automatisation de ces processus en combinant les connaissances humaines et les capacités des machines.

Qu’est-ce que le traitement automatique du langage naturel (TALN) ?
Le traitement automatique du langage naturel (TALN), une branche de l’IA, est la technologie utilisée pour aider les ordinateurs à comprendre le langage naturel des humains et la façon dont ils communiquent. La plupart des techniques de TALN font appel à l’apprentissage automatique.

Chez Webinterpret, notre propre système de traduction utilise également une technologie TALN innovante basée sur l’IA, qui permet aux machines d’apprendre à partir des commentaires humains dans une boucle continue d’auto-amélioration. Nous résumons toutes les descriptions de produits, extrayons tous les attributs et stockons les descriptions de produits sous forme de contenu structuré. Notre solution TALN et notre apprentissage automatique et autonome permettent de fournir une traduction automatisée de qualité humaine et un processus de localisation spécialisé par domaine.

Cette traduction automatique optimisée pour l’e-commerce diffère de la traduction automatique standard car elle est conçue et entraînée spécifiquement pour les produits de l’e-commerce dans le contexte de ce dernier.

La traduction dans le domaine de l’e-commerce va au-delà de la recherche des mots les mieux adaptés dans un dictionnaire.

La meilleure traduction d’un point de vue linguistique peut ne pas correspondre à ce que les acheteurs recherchent en ligne. Par exemple, « das Handy » est un mot allemand qui désigne un téléphone portable. Toutefois, lorsqu’ils recherchent un téléphone portable, les Allemands ne saisissent pas « das Handy », mais plutôt « Android », « iPhone », « smartphone », etc. Il est donc important de savoir quels sont les mots-clés les plus recherchés dans telle ou telle catégorie et qui peuvent générer le plus de ventes.

De plus, la façon dont la solution Webinterpret traduira « face mark » dépendra de son appartenance aux catégories « accessoires de sport » ou « santé et beauté », ainsi que du contexte culturel. Pour mieux comprendre, nous vous invitons à visionner la vidéo avec Flore Morin, Head of Product chez Webinterpret :

\

Il y a beaucoup d’autres éléments à prendre en compte lors de la traduction d’annonces de marketplaces pour des acheteurs étrangers. Sur le marché actuel de la vente au détail, la bataille pour attirer l’attention des clients est plus féroce que jamais. Les règles d’une localisation correcte s’appliquent également à la localisation des annonces payantes.

Malheureusement, de nombreux vendeurs ne sont pas familiers avec la localisation ou trouvent qu’il est trop long de comprendre comment fonctionnent réellement les Annonces Sponsorisées d’eBay ou Amazon Advertising, en particulier lorsqu’il s’agit de marchés internationaux.

Qu’est-ce que Amazon Advertising ?
Amazon Advertising est un service qui fonctionne de la même manière que les annonces au coût par clic (CPC) sur Google : les vendeurs ne paient que lorsque les acheteurs cliquent sur les annonces (que l’article soit vendu ou non).
Qu’est-ce que les Annonces Sponsorisées d’eBay ?
Les Annonces Sponsorisées d’eBay sont un service qui soutient le modèle de financement au coût par vente.

La localisation dans l’e-commerce : l’avis de Noémie Colin

La traduction automatique standard, c’est-à-dire non optimisée pour l’e-commerce, présente des difficultés, par exemple la surtraduction des marques. Par exemple, la marque « North Face » peut être surtraduite en « Nordwand » pour les acheteurs allemands et en « Face Nord » pour les acheteurs français.

N’oubliez pas que les tailles et les dimensions sont des paramètres qui sont le plus souvent mal ou pas du tout traduits. De telles erreurs et négligences peuvent augmenter de manière significative les taux de retour et diminuer l’évaluation des vendeurs.

size conversion ecommerce fashion

Selon Noémie Colin, Senior Product Manager chez Webinterpret :

La conversion des tailles est un aspect important du processus de localisation de toute boutique d’e-commerce. Il s’agit de répondre aux attentes de l’acheteur, mais aussi d’accroître la visibilité et les possibilités de recherche des produits.

Tendance de l’e-commerce n°4 : Le smartphone comme canal d’achat principal

Les consommateurs se tournent de plus en plus vers leurs téléphones portables pour faire leurs achats. Il n’est pas surprenant que les ventes par smartphone devraient dépasser les 600 milliards de dollars en 2024.En 2024, les clients ne sont plus dans votre magasin, mais votre magasin est entre leurs mains… littéralement.

Qu’est-ce que le mcommerce ?
Le mcommerce, ou commerce mobile, est une catégorie spécifique de l’e-commerce qui permet aux clients de faire des achats en ligne au moyen d’appareils portables sans fil, tels que les smartphones et les tablettes.

Les marketplaces adaptées aux mobiles offrent aux acheteurs la possibilité de régler leurs achats directement sur un appareil mobile, sans avoir à utiliser un ordinateur. De cette manière, les achats se font en quelques passages.

Les vendeurs en ligne doivent investir dans des technologies, des outils et des plateformes adaptés aux mobiles qui soutiendront une stratégie numérique rentable centrée sur le client.

Dans le même temps, les acheteurs ne convertissent pas toujours sur un mobile et ont tendance à utiliser plusieurs appareils pour effectuer des recherches et interagir avec une marque avant d’effectuer un achat.  Veillez à toujours optimiser la description et la mise en page de vos annonces pour qu’elles soient aussi belles sur les deux types d’appareils : ordinateur et mobile.

La recherche vocale gagne également en importance dans l’e-commerce grâce à sa commodité, permettant aux clients de rechercher des produits en utilisant la saisie vocale non seulement sur les téléphones mobiles, mais aussi sur tous les appareils à commande vocale, par exemple les voitures, accessoires domestiques intelligents, etc.

Les vendeurs en ligne doivent absolument penser à optimiser leur communication afin d’offrir aux clients une bonne expérience d’achat vocal. Selon Statista :

Les dépenses en matière de commerce vocal atteindront 19,4 milliards de dollars en 2023, ce qui signifie qu’elles ont augmenté de plus de 300 % au cours des deux dernières années.

Même le social commerce n’est plus seulement une tendance, mais est bel et bien devenu une routine. Les gens passent de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux et commencent également leur parcours client là-bas.

Selon l’enquête sur les tendances des consommateurs de 2023 de Hubspot, 64 % de la génération Z, 59 % des millennials et 47 % de la génération X ont découvert un produit en naviguant sur les réseaux sociaux.

Les acheteurs modernes apprécient que l’accès à leurs produits préférés soit simple et rapide.  Le recours à des redirections d’une plateforme à l’autre et/ou l’obligation de passer par plusieurs étapes avant de finaliser le processus de paiement peut décourager les clients d’effectuer des achats impulsifs.

Les plateformes de vente centrées sur le mobile et les réseaux sociaux font en sorte que les acheteurs puissent effectuer leurs achats sans effort. Le shopping social ne redirige pas les utilisateurs d’une plateforme de réseaux sociaux vers un magasin en ligne, mais il leur offre la possibilité de passer à la caisse directement dans l’application qu’ils sont en train d’utiliser – généralement sur un appareil mobile.

Le shopping est, par nature, une expérience sociale, et le shopping social reproduit les interactions typiques du shopping en magasin.

Les clients se tournent vers les réseaux sociaux pour les avis produits. Les utilisateurs peuvent partager leurs expériences avec leurs contacts/amis ou recevoir des commentaires/suggestions sur les produits, Ils peuvent découvrir également des influenceurs recommander des marques et s’intéresser aux produits qu’ils voient dans le fil d’actualité d’autres personnes.

En 2024, les collaborations avec les influenceurs, telles que le Club Partenaires Amazon (le programme d’affiliation d’Amazon), continueront à se développer. En outre, le shopping en direct et les méthodes interactives de vente de produits en ligne sont de plus en plus populaires. Par exemple, lors d’un livestream, l’influenceur présentera un produit, son design et ses fonctionnalités, tandis que les clients auront la possibilité de poser des questions.

Parmi d’autres exemples et applications du social commerce, on peut citer :

  • Le marketing de masse via les fonctions de messagerie des réseaux sociaux
  • Les boutons « Partager » sur les pages des produits
  • Les fils d’actualité adaptés au shopping
  • La présentation des produits à l’aide de hashtags
  • Les réductions pour les visiteurs qui partagent les produits sur leurs profils sociaux

Tendance de l’e-commerce n°5 : La nouvelle frontière visuelle : vidéo, RA et RV

On dit qu’une image vaut mille mots, mais pour les clients, les nouveaux formats visuels ont plus de valeur que les images statiques.

Plus important encore, ils ont également le potentiel de générer plus de ventes.

Les vidéos constituent un moyen plus attrayant et plus dynamique de présenter les produits. Elles sont parfaites pour montrer les détails, la profondeur et les différents angles, ainsi que pour illustrer à quoi sert le produit et comment l’utiliser.

La popularité de la RA s’est d’abord accrue lors des fermetures pour cause de pandémie, car il était essentiel d’offrir aux clients des expériences similaires à celles des magasins lorsqu’ils ne pouvaient pas sortir de chez eux. Les marketplaces intègrent également des outils de RV et de RA (réalité virtuelle et augmentée), qui peuvent aider les clients à voir ou à essayer les produits avant de les acheter.

Contrairement aux images statiques, les visualisations 3D ou interactives aident les clients à vérifier si le produit répond réellement à leurs besoins spécifiques. Cela peut être très efficace, par exemple, dans les catégories ’’mode’’ ou  » maison et jardin « .

Des fonctionnalités telles que Amazon View permettent aux acheteurs indécis de visualiser le produit à l’intérieur de leur maison ou d’essayer virtuellement des vêtements et des lunettes.

Une expérience d’achat aussi engageante peut accroître la confiance des consommateurs et les inciter à acheter.

Cela signifie-t-il que les images de produits vont devenir obsolètes ? Au contraire.

La recherche d’images est une tendance qui se développe rapidement dans l’e-commerce. Le téléchargement de l’image d’un produit dans une application telle que Google Lens déclenche une recherche d’images qui permet de trouver automatiquement les produits visuellement correspondants sur l’ensemble du web, y compris sur les marketplaces.

La recherche d’un produit particulier à l’aide de son image est de plus en plus populaire parmi les acheteurs qui recherchent non seulement le même produit, mais aussi un produit similaire. Pourquoi ?

  • La recherche par image est plus précise, en particulier lorsque les acheteurs recherchent exactement le même produit sans en connaître les spécifications, les dimensions ou le numéro de modèle.
  • La recherche d’images est plus efficace que celle basée sur le texte, car elle élimine souvent le besoin de consulter chaque page Web pour vérifier si la photo du produit correspond à l’image visualisée.
  • La recherche par image est plus attrayante et visuellement plus séduisante pour les acheteurs.

ultimate ecommerce icon pack listings

[Téléchargez notre pack d’icônes e-commerce MAINTENANT]

Informations bonus sur l’e-commerce : Comment se préparer à l’imprévu

En 2023, les experts du monde entier ont prédit un ralentissement de l’économie mondiale, mais les derniers chiffres montrent que l’inflation est en fait en train de diminuer.

Si une récession se profile à l’horizon de l’e-commerce en 2024, il vaut la peine d’avoir un plan de secours solide.

Après tout, les ralentissements économiques peuvent apporter à la fois des défis et des opportunités. Les vendeurs peuvent améliorer leur rentabilité en examinant attentivement leur portefeuille de produits et en profitant du moment opportun pour vendre certains produits résistants à la récession avec une marge plus élevée.

Les produits résistants à la récession sont des biens dont la demande se maintient même en période de ralentissement économique.

Ces produits possèdent des caractéristiques spécifiques qui les rendent résistants aux effets d’une récession et leur permettent de maintenir un niveau d’intérêt stable, voire accru, de la part des consommateurs.

Quelques caractéristiques clés des produits résistants à la récession ?

  • Ils sont essentiels dans la nature
  • Ils répondent à des besoins fondamentaux
  • Ils sont considérés comme des nécessités plutôt que comme des luxes

Si un marché spécifique se trouve au plus fort d’une récession, il faut s’attendre à un ralentissement de l’activité des acheteurs. Il est important que les commerçants internationaux essaient d’en minimiser les conséquences en appliquant diverses mesures stratégiques pour rendre leur activité en ligne 100 % résistante à la récession.

La vente sur des marketplaces internationales peut en faire partie. Cela permet aux vendeurs de planifier et d’équilibrer leurs ventes entre les marchés, de répartir leurs risques et de maximiser la diversification.

La possibilité de répondre à la demande non satisfaite à l’étranger, avec peu ou pas de concurrence, est l’une des plus grandes opportunités mondiales pour les vendeurs d’eBay et d’Amazon.

quote icon
adrien salvat webinterpret
Chez Webinterpret, notre vision est de faire du monde une seule marketplace. Nous sommes en mesure de le faire dès maintenant en soutenant les vendeurs tout au long de leur parcours de vente mondial.
Adrien Salvat, CEO chez Webinterpret

 

A propos de Webinterpret

Webinterpret soutient les commerçants qui vendent sur des plateformes internationales d’e-commerce, telles que eBay et Amazon. Notre solution basée sur l’IA permet de vendre plus efficacement grâce à la localisation automatisée de vos annonces, au marketing et à la logistique (expédition et retours). Parce qu’elle offre à vos clients internationaux une expérience d’achat entièrement adaptée au marché local, Webinterpret vous permet non seulement d’augmenter votre taux de conversion, mais aussi de vous démarquer sur le marché mondial.

Notre offre adaptée aux marketplaces ne cesse de gagner en étendue. Si vous souhaitez booster vos ventes en ligne, n’hésitez pas à contacter nos spécialistes. Ils vous aideront à analyser votre potentiel international de vente et à sélectionner les marchés qui vous offriront le meilleur retour sur investissement possible.

Téléchargez le calendrier de l’e-commerce 2024 et profitez de vos ventes tout au long de l’année

Sources

Related Posts: